Bien être et âge

Et la comptabilité, on faisait comment avant l’ordinateur ?

De nos jours, les comptables et dirigeants d’entreprise se servent des nouvelles technologies pour faire la comptabilité de leurs activités. Ils utilisent en effet des ordinateurs et des logiciels spéciaux pour assurer la gestion de la comptabilité ainsi que la gestion des devis et de la facturation, le recouvrement des créances et la génération de tableaux de bord.
Avec ces solutions, ils bénéficient de nombreux avantages, ne citant que l’unicité de l’information puisque toutes les données sont regroupées au sein d’une seule et unique solution de gestion, un gain de temps considérable et la limitation du risque d’erreur. Mais avant l’apparition des matériels informatiques sur le marché, comment faisait-on la comptabilité ?


La comptabilité depuis la préhistoire jusqu’au Moyen-Age

Depuis la préhistoire, les Hommes ressentaient déjà le besoin d’inventaire mais il n’était pas encore possible de faire des calculs puisque personne ne savait compter. Ainsi, on évalue que l’histoire de la comptabilité débutait dans l’antiquité, le temps où les gens commençaient à enregistrer des actes commerciaux et à remplir des fonctions d’intendants.
Au Moyen-Age, les pratiques comptables évoluaient au même rythme que les pratiques commerciales et les techniques d’enregistrement comptable étaient généralisées grâce à l’invention de l’imprimer et à l’utilisation du papier. En 1493, un moine Italien écrivait même un premier ouvrage sur les pratiques commerciales utilisées par les commerçants du nord de l’Italie et sur la technique de tenue de compte en partie double.

La comptabilité du XVI au XXIème siècle

Du XVIème au XVIIIème siècle, les techniques comptables ne cessaient pas de progresser et au XIXème siècle, d’autres ouvrages intéressants sur celles-ci sont apparues, ne citant que l’ouvrage de Charles Penglaou intitulé « Introduction à la technique comptable », les ouvrages de Frederick W. Taylor et aussi les ouvrages d’Henri Fayol.
Au XXème siècle, le premier plan comptable général a été publié en France et il a marqué le premier pas de la normalisation comptable française. Ce n’était qu’à partir de l’année 1962, avec l’invention du lettrage conversationnel, de la mécanographie et des gros ensembles d’ordinateurs que la comptabilité générale a pu être dématérialisée.
Et depuis, on parlait de comptabilité conversationnelle par lettrages informatiques, outre les autres systèmes comptables tels que la comptabilité à l’italienne, le journal américain, le système par décalque, la comptabilité mécanisée sur positionneuses comptables à introduction frontale et la comptabilité informatique selon le CdC standard des fabricants de matériels informatiques.
Au XXIème siècle, les comptes des entreprises sont totalement informatisés mais il faut avouer qu’ils ne reflètent pas vraiment leur véritable état de santé en raison des opérations complexes hors-bilan qui nécessitent l’intervention d’experts.

You Might Also Like...

No Comments

    Leave a Reply