Cuisine et gastronomie

Bocuse, le père de la cuisine française

Star des fourneaux et ambassadeur de la cuisine française à travers le monde, Paul Bocuse était né le 11 février 1926 dans une lignée de cuisiniers qui remonte à 1765. C’était effectivement le fils de restaurateur à Collonges, près de Lyon, et il n’a pas hésité à reprendre l’auberge familiale pour en faire le temple de la gastronomie avec 3 étoiles pendant une cinquantaine d’années.
Avec Vergé, Guérard et Chapel, il a lancé la Nouvelle cuisine. Puis, il n’a pas cessé de défendre le travail du chef dans sa cuisine. De nombreuses personnes le considèrent comme le père et le repère de la gastronomie française et aussi comme le pape de tous les gastronomes. Malheureusement, il était mort en 2017 à l’âge de 91 ans.

L’homme qui a marqué le XXème siècle

D’après de nombreux témoignages, Paul Bocuse a laissé un héritage énorme à la gastronomie française. Non seulement il a contribué à la valorisation du statut de chef, mais il a également apporté une modernité à la cuisine.
Michel Guérard a confirmé que : « Paul a déclenché un mouvement qui a permis aux cuisiniers de remonter sur scène ». Puis, un autre chef du nom de Philippe Etchebest a annoncé que : « Paul Bocuse fait partie des bases et en cuisine, il n’y a pas de créativité sans fondamentaux».
Enfin, M. de Chérisey a noté : « Il a compris tous les codes autour du commerce de la gastronomie et est le premier à avoir fait de son nom une immense marque, connue dans le monde entier ».

Le chef français le plus décoré et à l’origine du col tricolore

Il est à savoir que Paul Bocuse avait des relations très étroites avec le guide Michelin. C’est la raison pour laquelle il a dit : « C’est le seul guide honnête ». Il côtoyait les anciens directeurs du guide, notamment André Trichot, Bernard Naegellen, Jean-Luc Naret et Jean-François Mesplède et il a même fait connaissance avec le directeur actuel Michael Ellis.
Par ailleurs, Paul Bocuse était aussi le chef français le plus décoré. Il fut honoré de la croix de guerre et fait Chevalier de la Légion d’Honneur par Giscard en 1975, puis Officier par Chirac en 1987. Ensuite, il fut le seul chef français à obtenir le titre de commandeur.
Enfin, il ne faut pas oublier que c’était Paul Bocuse qui était à l’origine du col bleu-blanc-rouge des meilleurs ouvriers de France. Il a soufflé à Gilles Bragard l’idée de créer des vêtements professionnels spéciaux pour ces derniers et c’est ainsi qu’est née la veste « grand chef » avec l’option du col tricolore.

No Comments

    Leave a Reply